Formation DAN: activités de formation vs urgence COVID 2019

06 mai 2020 - L'urgence COVID-19 a profondément changé nos habitudes quotidiennes, nos activités professionnelles et notre comportement, y compris la façon de réagir si vous avez besoin d'aider une personne en détresse.

L'expansion de la pandémie à l'échelle mondiale nous a obligés à suspendre nos activités de formation, conformément aux dispositions et réglementations de chaque pays.

Chez DAN Training, nous pensons que la première étape nécessaire pour gérer une urgence est la formation, en particulier face à des périodes de grande incertitude.

Par conséquent, nous vous recommandons de rester en contact avec vos élèves grâce à des cours théoriques en ligne, que vous pourrez consolider, une fois l'urgence terminée, avec une formation pratique en classe.

 

Premiers soins et réanimation cardio-pulmonaire


Malgré la suspension de précaution des activités d'enseignement dans les salles de classe, les prestataires, instructeurs et formateurs DAN peuvent se retrouver à assister une victime d'un arrêt cardiaque, qui n'est pas un membre de la famille et potentiellement affectée par COVID-19. Le sauveteur pourrait également être infecté.

Que faire?

  • Assurez-vous que vous, la victime et les témoins êtes en sécurité.
  • Portez tous les équipements de protection individuelle (EPI) et utilisez toutes les protections à votre disposition.
  • Évaluez la conscience de la victime en la secouant ou en la stimulant sans approcher son visage.
  • Évaluez la respiration en observant simplement les mouvements de la poitrine, en évitant de placer votre visage près du visage de la victime.
  • Si la victime est inconsciente et ne respire pas, alerter ou faire alerter les services médicaux d'urgence (EMS) décrivant la situation, et commencer les compressions thoraciques sans effectuer de ventilations.
  • Utilisez un DEA, s'il est disponible.
  • Continuez les techniques de sauvetage jusqu'à ce que la victime respire à nouveau normalement, jusqu'à ce que vous soyez épuisé ou jusqu'à ce que l'EMS arrive.


Que faire en cas de victime pédiatrique?

Si l'enfant / bébé n'est pas un membre de la famille mais que vous êtes correctement formé et préparé, vous pouvez choisir d'effectuer des ventilations * en plus des compressions thoraciques, selon les procédures apprises lors des cours DAN:

  • Assurez-vous que vous, la victime et les témoins êtes en sécurité.
  • Portez tous les équipements de protection individuelle (EPI) et utilisez toutes les protections à votre disposition.
  • Évaluez la conscience en secouant doucement l'enfant ou en le stimulant.
  • Si l'enfant / le nourrisson est inconscient, appelez à l'aide, ouvrez doucement les voies respiratoires et approchez-vous pour évaluer la présence d'une respiration normale pendant 10 secondes au maximum.
  • Si l'enfant / le nourrisson ne respire pas, donner 5 insuflations initiales.
  • Évaluez la présence de signes de mouvement - toux - souffle, pas plus de 10 secondes.
  • En l'absence de tout signe, commencez le cycle de 30 compressions thoraciques suivi de 2 insuflations.
  • Utilisez un DEA sur l'enfant, si disponible.
  • Continuez les techniques de sauvetage jusqu'à ce que l'enfant / bébé reprenne une respiration normale, jusqu'à ce que vous soyez épuisé ou jusqu'à ce que les services médicaux d'urgence (SMU) arrivent.


Remarque : Si vous êtes seul, procédez à la RCP pendant 1 minute (environ 5 cycles 30: 2) avant d'alerter l'EMS. Si possible, emmenez l'enfant / bébé avec vous.

Si vous avez été témoin de l'effondrement soudain d'un enfant / nourrisson, demandez immédiatement de l'aide.
 

* Attention
L'arrêt cardiaque chez les enfants / nourrissons est souvent lié à des difficultés respiratoires. Par conséquent, il est très important que le sauveteur effectue des ventilations. Si celles-ci ne sont pas efficaces, les voies respiratoires peuvent être obstruées et il est nécessaire de vérifier la présence de corps étrangers et d'essayer d'éliminer l'obstruction.

Les techniques de réanimation cardiopulmonaire pédiatrique peuvent varier en fonction de l'âge et du physique de la victime: veuillez consulter votre manuel BLSD pour adultes et pédiatrie pour les procédures complètes de réanimation.



Une fois les opérations de sauvetage terminées, retirez correctement tous les EPI pour minimiser le risque de toucher des surfaces potentiellement contaminées et éliminez-les conformément aux réglementations locales.

Lavez-vous les mains avec un soin extrême à l'eau et au savon ou, si ce n'est pas possible, utilisez un gel hydroalcoolique à 70/80%.

 

 

Gardez vos connaissances et compétences à jour: reportez-vous aux procédures complètes dans le manuel DAN BLS-D adulte et pédiatrique, disponible dans votre zone MyDAN.

Vous êtes instructeur et souhaitez mettre à jour vos compétences? Êtes-vous un élève et souhaitez-vous trouver un instructeur?
Rechercher un formateur près de chez vous.